Roman d’une garde-robe

Lors d’une de mes dernières escapades parisiennes, je suis allée voir l’exposition Roman d’une garde-robe « le chic d’une parisienne de la Belle Epoque aux années 30″ au musée Carnavalet.

Photos H. Bocklage / droits réservés prise de vue ©G. Leyris

Photos H. Bocklage / droits réservés prise de vue ©G. Leyris

Une donation de plus de 400 pièces au musée Galliera (fermé en ce moment pour cause de travaux), permet de découvrir la mode de la Belle Epoque jusqu’aux années 1930, en suivant le parcours d’Alice Alleaume venue à Paris pour être vendeuse dans les premières maisons de haute couture parisiennes. Très vite, son goût très sûr et son style seront remarqués.

Photo extraites de l'album les créateurs de mode ©éditions du Figaro / Photo ©G. Agié / Prise de vue ©G. Leyris

Photo extraites de l’album les créateurs de mode ©éditions du Figaro / Photo ©G. Agié / Prise de vue ©G. Leyris

Des tableaux et des photos témoignent de son parcours professionnel mais aussi de ses toilettes. Au fil de l’exposition, on découvre à travers elle, l’essor des maisons de couture dans le quartier de la place Vendôme, le travail de vendeuse dans une maison de couture et l’évolution de la mode à cette époque charnière de l’évolution du rôle de la femme dans la société civile.

©Stéphane Piera / Galliera

©Stéphane Piera / Galliera

Cette exposition m’a beaucoup plue. On y découvre de nombreuses robes, accessoires mais aussi peintures, documents, photographies, etc. J’ai aimé le fait de suivre le parcours d’Alice comme fil conducteur, c’est assez original et change un peu des expositions de mode plus classique. Même si toutes les robes n’ont pas été portées par Alice, le fait que se soit elle qui définisse le cheminement de la visite, rend l’exposition plus vivante et personnelle. Le seul bémol concerne les cartels (les panneaux explicatifs des objets présentés). Ils ont été disposés sur des socles bas, à l’intérieur des vitrines. Les explications sont écrites en petits caractères ce qui oblige le visiteur à se plier en deux pour les lire… Au bout, d’un moment, cela devient franchement pénible et c’est vraiment dommage. Il n’empêche que cela reste une belle exposition pour les passionnés de mode!

Voici la vidéo de présentation de l’exposition:

Exposition Roman d'une Garde-Robe par paris_musees

Infos pratiques
L’exposition se termine le 16 mars
Musée carnavalet
23, rue de Sévigné
75003 Paris
8€/6€

Les collections permanentes du musée carnavalet sont gratuite, donc n’hésitez pas à prendre le temps de faire un tour! J’aime beaucoup ce musée dédié à l’histoire de Paris.

Les photos étant interdites dans l’exposition, les photos sont donc extraites du site internet du musée carnavalet.